top of page

Une solution verte pour déglacer les pistes d’atterrissage de l’aéroport de Trois-Rivières



Les gaz rejetés par les différentes cheminées industrielles de la région seront recyclés dans le cadre d’un projet pilote au parc aéroportuaire de Trois-Rivières. Les gaz seront recyclés dans le but de créer du sel de déglaçage pour les pistes d'atterrissage.


C'est la jeune pousse, Electro Carbon, de la région de Montréal, qui va y implanter une usine-pilote. Québec estime que cette initiative s'inscrit bien dans le rôle de la Vallée de la transition énergétique.


Le CO2 que crachent les cheminées industrielles de la région, dont celles de Bécancour, sera ainsi capté à la source et deviendra la matière première pour produire du formate de potassium, un déglaçant écologique pour l'entretien des pistes d'aéroport.


Selon le président d’Electro Carbon, Martin Larocque, le CO2 pourra directement être capté de la cheminée à certains endroits, tout dépendamment des taux de pureté du gaz qui seront émis.


Électro Carbon projette mettre en opération, au parc aéroportuaire, une usine expérimentale de 25 millions de dollars avec un électrolyseur comme équipement principal de transformation des gaz à effet de serre. C’est avec cet équipement que le gaz sera transformé en sel de déglaçage.


La piste de l'aéroport servira donc de banc d'essai.


Martin Larocque explique qu’ailleurs dans le monde, les aéroports font plutôt venir ce sel du Moyen-Orient ou encore de l’Asie. Là-bas [ils] produisent [le sel] de la même façon depuis plusieurs décennies, c'est-à-dire avec du pétrole, mentionne-t-il.


Le ministre du Travail, Jean Boulet, espère que ce genre d’initiative se multipliera dans la Vallée de la transition énergétique.


La Vallée de la transition énergétique va stimuler les entreprises pour développer des projets qui vont contribuer à nos grands objectifs environnementaux que nous avons ici, au Québec, affirme le ministre.


Pour le moment, Electro Carbon n’effectue des tests qu’à l’aéroport de Trois-Rivières. Si la période d’essai se déroule bien, l’entreprise envisage de baser ses opérations à Bécancour.



Lien vers la publication originale

Comments


PRENDRE CONTACT AVEC NOUS

Pour obtenir plus d'informations sur Electro Carbon, notre formate de potassium le plus propre au monde ou soumettre votre candidature spontanée.

Merci pour votre intérêt

bottom of page